[Billet d'humeur] Annonce de Zalando

Bon, je partage avec vous ce qui me trotte en tête depuis l’annonce de Zalando, ce groupe allemand, de ne pas s’implanter en Belgique.

Parce que ça aurait créé 1500 emplois, certains reprennent, de manière acritique, les arguments avancés par Zalando qui aurait déclaré que, chez nous, on manque d’attractivité parce qu’on n’est pas assez flexibles sur le travail de nuit et que les syndicats sont trop puissants.

 

En fait, qu’ils aillent se faire voir avec leur diatribe néolibéralisante!

Le prix à payer pour avoir ce type d’emploi chez nous n’est il pas trop élevé dans le sens où cela équivaut à affaiblir sensiblement le système de protection et de concertation sociales, dont nous devons être fiers et que nous devons renforcer, pas affaiblir. En fait, il faudrait inverser complètement le débat: qu’est-ce qui fait que les pays voisins ont à ce point accepté de baisser les salaires, les droits et la protection des travailleurs? Que peut faire l’Europe pour endiguer le dumping social et stopper les comportements excessifs des entreprises qui jouent aux échecs et choisissent toujours le pays où le profit est le plus élevé et les droits des travailleurs les plus bafoués? Qu’est-ce qui a dysfonctionné à ce point pour qu’on critique les décideurs politiques qui n’auraient pas été assez bons dans leurs parade nuptiale en vue de vendre « l’attractivité » de leur territoire? Pourquoi ne se pose-t-on pas la question de ce qu’il faudrait faire pour arrêter ce nivellement par le bas et envisager au contraire une amélioration générale des conditions de travail en Europe ainsi qu’un renforcement des syndicats et des mécanismes de concertation sociale?

Engoy this post ?

Subscribe to our RSS Feed, Follow us on Twitter or simply recommend us to friends and colleagues!