Christie Morreale | ASBL “Influence végétale”, pourquoi un financement revu à la baisse ?
7159
post-template-default,single,single-post,postid-7159,single-format-standard,qode-social-login-1.0.2,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

ASBL “Influence végétale”, pourquoi un financement revu à la baisse ?

Question écrite destinée à Monsieur le Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

« Soutien à l’ASBL Influences végétales »

L’ASBL « Influences Végétales » a été créée en 2013 afin d’accompagner les écoles et les restaurant dans une démarche de transition durable, de modifier les habitudes alimentaires pour augmenter la qualité globale de l’alimentation, favoriser les circuits courts (en particulier le maraichage bio). Ces missions sont donc essentielles et très importantes, notamment au regard des différents objectifs que vous vous êtes déjà fixés.

Or, il apparaît que le financement de cette ASBL a été revu à la baisse ces derniers mois. Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous renseigner sur les financements octroyés à cette ASBL ces dernières années ? Comment le Gouvernement wallon soutien cette ASBL ?

Réponse

L’ASBL Influences-végétales fait un travail reconnu et de qualité dans les écoles.

Un subside a été octroyé à cette ASBL fin 2017 pour un montant de 15 000 euros. Ce subside consistait principalement en la mise en place d’une méthode de travail pour soutenir les écoles de l’enseignement fondamental dans l’introduction d’une alimentation plus durable au sein de leurs cantines.

 

Les missions ont été mises en oeuvre de façon satisfaisante. Il n’est donc pas question ici de revoir un financement à la baisse puisqu’il s’agit simplement de la fin d’un subside pour un projet correctement effectué.

 

D’autre part, la même ASBL s’est vue octroyer un nouveau subside de 5 900 euros pour le lancement d’un projet pilote de cantines « durables » au sein de la Haute-école HELMO, en collaboration avec la Ceinture Aliment-Terre Liégeoise.

 

Enfin, dans le cadre du « Green deal cantines durables », s’inscrivant dans la stratégie « Manger Demain », la volonté est de renforcer l’approche globale et cohérente pour l’encadrement des cantines.