Christie Morreale | L’étude e-commerce de Comeos et du bureau d’études Insites
7113
post-template-default,single,single-post,postid-7113,single-format-standard,qode-social-login-1.0.2,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

L’étude e-commerce de Comeos et du bureau d’études Insites

Question Orale au Ministre PY Jeholet

Commission du 22 mai 2018

 

  1. 1. Question orale

« La plus grande étude e-commerce en Belgique », selon ses auteurs, le bureau d’études InSites Consulting, sera présentée à Overijse le 15 juin.

Elle se présente comme la plus grande enquête de consommation sur le comportement d’achat en ligne, constituant « la référence en Belgique ».

Des chiffres-clés y seront présentés, ainsi que les principales tendances, avec un point sur les obstacles qui se présentent à chaque secteur et également sur les tensions entre les plateformes et les webshops des marques.

Ce rendez-vous est destiné principalement aux CEO, et responsables d’e-commerce de commerce de détail. Des invitations ont été envoyées par Comeos.

Avez-vous été sollicité, en tant que ministre en charge, afin de participer à cette étude ?

Au delà de cette présentation qui émane des organisateurs de l’événement, quand pensez-vous que ces données vous seront accessibles ?

Disposez-vous déjà des résultats de cette étude ?

Ce rendez-vous et ces études étant annuels, comment avez-vous étudié et interprété les données fournies par Comeos en juin 2017 ? Comment les intégrez-vous dans votre plan destiné au déploiement de l’e-commerce des entreprises wallonnes ?

Réponse :

M. Jeholet, Ministre de l’Économie, de l’Industrie, de la Recherche, de l’Innovation, du Numérique, de l’Emploi et de la Formation. – Madame la Députée, j’ai également pris connaissance de la présentation de la présentation du rapport final de cette étude le 15 juin prochain. Je n’ai pas été sollicité pour participer à cette étude, car il s’agit d’une étude indépendante de Comeos sur le comportement d’achat en ligne des consommateurs, donc avant tout destinée aux acteurs qui souhaitent atteindre des clients en ligne.

Néanmoins, il est évident que j’accorderai une attention particulière aux résultats de cette étude qui seront présentés à cette date, car les études de Comeos sont des références pour tout acteur dans ce secteur.

À titre d’exemple, les données fournies par Comeos les années précédentes ont été utilisées dans le cadre de la réforme du dispositif des implantations commerciales. Je vous informe d’ailleurs que, dans le cadre de l’actualisation du schéma régional de développement commercial, une attention particulière sera mise sur les enjeux et les perspectives de l’e-commerce pour le commerce en Wallonie, car la régulation et la gestion des surfaces commerciales à développer ainsi que l’exploitation des opportunités du commerce en ligne, notamment pour le petit commerçant et commerçant indépendant, constituent des problématiques cruciales vis-à-vis du développement rapide de l’e-commerce. On a déjà eu l’occasion d’en discuter en début de séance.

M. le Président. – La parole est à Mme Morreale.

Mme Morreale (PS). – Je suis un peu déçue, Monsieur le Ministre, de votre réponse, parce que vous ne répondez pas du tout au dernier paragraphe de mes questions qui demandait comment vous avez interprété les données qui étaient fournies par Comeos en juin 2017 et comment vous les intégrez dans votre plan destiné à l’e-commerce des entreprises wallonnes. Rassurez-vous, j’y reviendrai.