Christie Morreale | Pour une meilleure offre internet et aux TIC dans les internats permanents en FWB
6730
post-template-default,single,single-post,postid-6730,single-format-standard,qode-social-login-1.0.2,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Pour une meilleure offre internet et aux TIC dans les internats permanents en FWB

Question écrite à Monsieur Marcourt, Ministre de l’Economie, de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique

L’usage des technologies de l’informatique et de la communication est depuis de nombreuses années encouragé par la Fédération Wallonie Bruxelles et la Région wallonne. En effet, les TIC occupent un rôle particulier dans l’enseignement : ce sont des auxiliaires pour l’apprentissage et ils peuvent être utilisés comme instrument de communication par les enseignants. Ils sont aujourd’hui des outils essentiels dans le cadre de l’éducation des jeunes du 21ième siècle, s’inscrivant dans une formation moderne et adaptée aux nouvelles réalités professionnelles.

Vous partagez ce constat puisque vous avez mis en œuvre le plan Cyberclasse qui a permis d’atteindre la norme d’un ordinateur pour un maximum de 15 élèves ainsi que le plan école numérique.

Pourtant, il me revient encore que certains internats et Centres de Dépaysement et de Plein Air (CDPA) ne sont pas encore équipés, ce qui peut poser problème.

Monsieur le Ministre, si vous me confirmiez ouvrir ces projets aux internats, pouvez-vous m’indiquer combien d’entre eux ont participé? Enfin, les CDPA ont-ils été associés aux différents projets en lien avec le développement des nouvelles technologies ?

Réponse

Les plans successifs d’équipement informatique des écoles ont toujours été réservés aux établissements scolaires implantés en Wallonie, de la maternelle au secondaire, y compris la promotion sociale de niveau secondaire et ce aussi bien dans l’enseignement ordinaire que dans le spécialisé et cela, dans le cadre de l’accord de coopération signé entre la Wallonie et les deux communautés en 1998, puis renouvelé en 2006.

Cet accord de coopération ne prévoit pas de faire bénéficier les internats ni les centres de dépaysement et de plein air d’équipement informatique dans le cadre des plans d’équipement informatique financés par la Wallonie.