Christie Morreale | Visite de terrain: projet “COFCUBES” à Amay!
5998
post-template-default,single,single-post,postid-5998,single-format-standard,qode-social-login-1.0.2,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Visite de terrain: projet “COFCUBES” à Amay!

Ce mardi matin, je me suis rendue à Amay pour découvrir le projet “COFCUBES”, développé par l’entreprise d’économie sociale le COF. En se basant sur le principe de réutilisation d’anciens conteneurs maritimes et la transformation en logements, bureaux ou salles de classe, cette entreprise fait figure de pionnière dans le domaine du logement alternatif wallon.

Très compétitifs en terme de qualité, d’isolation et de budget, ces modules intègrent de nombreuses solutions et avantages à court, moyen et long terme. La robustesse des composants (acier Corten) la longévité, le recyclage en fin de vie, la rapidité d’aménagement font de ce concept des atouts à exploiter. De plus, le COF est une entreprise d’économie sociale, qui forme des gens peu qualifiés. Un projet qui veut vraiment le coup!

Lorsqu’on connait les nombreuses difficultés qu’ont de plus en plus de citoyens à trouver un logement, ces modules apparaissent comme des solutions intéressantes, principalement comme alternative aux logements “traditionnels”.

Prochainement, le gouvernement wallon va se pencher sur une modification du plan Habitat Permanent dont l’objectif est notamment de favoriser la réinsertion, dans un logement décent, de personnes résidant en permanence dans un équipement à vocation touristique tel les campings. Ces containers aménagés me paraissent être une belle opportunité afin d’offrir un logement à de nombreuses personnes tout en leur permettant d’accéder à la propriété à moindre coût. Je vais donc interroger le Ministre du Logement sur cette question et étudier les possibilités qui s’offrent à nous.