Christie Morreale | Actu communale
Vice-Présidente du Gouvernement wallon, Ministre de l’Emploi, de la Formation, de la Santé, de l’Action sociale, de l’Egalité des chances et des Droits des Femmes
21
archive,paged,category,category-actucommune,category-21,paged-3,category-paged-3,qode-social-login-1.0.2,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Collecte des déchets pesticides

Alors que cela fait des mois que je vous encourage à ne plus utiliser des pesticides dans votre jardin, voici une initiative que vous peut-être vous faire passer le cap!

En effet, à l’occasion du printemps sans pesticide (du 20 mars au 20 juin), la commune d’Esneux vous encourage à vous débarrasser de vos bidons, emballages, bonbonnes, … En effet, il est interdit de jeter les déchets de pesticides ou leur emballage dans la nature ou de les brûler à l’air libre.

Ne jetez jamais ces produits à la poubelle ! Ne les videz surtout pas dans l’évier et encore moins dans la rigole, les égouts ou les avaloirs. Les stations d’épuration ne traitent qu’une partie de ces polluants qui se retrouveront immanquablement dans l’environnement.
Que ce soit pour les emballages vides ou pour vous débarrasser des vieux pesticides qui encombrent votre garage, les parcs à conteneurs accueillent toute l’année ces déchets dangereux dans la catégorie DSM « Déchets spéciaux des ménages ». Demandez conseil aux préposés. Ils sont donc LA solution.
Peut-on se passer des pesticides ? Oui, bien sûr ! Un jardin au naturel, c’est avant tout un jardin plein de vie, entretenu en respectant quelques principes de base où la chimie et les produits phytopharmaceutiques n’ont pas leur place.
Pour vous aider dans vos démarches, Intradel vous propose deux documents disponibles au service environnement de la commune et téléchargeable sur le site internet d’Intradel :
  • Une brochure “Moins de pesticides” qui reprend une série de conseils pour que votre jardin redevienne un espace 100% naturel
  • Un dépliant “La recette du jardin raisonnable” qui vous apprend comment préparer des potions magiques à base de plantes à l’efficacité redoutable.

 

Plus d’infos: http://www.esneux.be/site/outils/agenda/?ref_actu=2232

Quel avenir pour le post-relogement ?

Question orale à Maxime Prévot, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

La question du devenir du post-relogement est très préoccupante à mes yeux : il s’agit là d’un outil essentiel dans de nombreuses communes. De plus, les travailleurs sont encore, à l’heure actuelle, dans le flou en ce qui concerne leur futur professionnel. Je me permets donc de vous revenir.

En effet, dans la convention de partenariat Plan HP 2014-2019, il était prévu que la dévolution des postes spécifiques de travailleurs post-relogement serait réalisée sur la base des données chiffrées arrêtées au 31 décembre 2012. Un ajustement était cependant envisagé pour les trois dernières années de la convention (2017-2018-2019) sur la base des données chiffrées de l’état des lieux 2015 (données arrêtées au 31 décembre 2015).

Pourtant, si le nombre d’habitants permanents décroit et passe sous le seuil des 251 habitants permanents, la charge de travail liée au suivi post-relogement s’amplifie logiquement dès lors que le nombre de ménages relogés augmente. Conscient de ce problème et à la suite de réflexions menées par votre administration, vous émettiez le souhait que le nombre d’habitants permanents ne soit pas le seul critère pertinent pour accorder les postes subsidiés et qu’une réflexion globale soit menée. Un rapport de mission sur l’habitat permanent confiée aux parlementaires a d’ailleurs été élaboré en ce sens.

Permettez-moi de vous interroger plus précisément sur la dévolution des postes spécifiques pour le service post-relogement ? En effet, il y a quelques mois, vous affirmiez vouloir trouver une solution le plus rapidement possible afin que les travailleurs soient rapidement fixés.

Monsieur le Ministre, alors que l’année 2017 approche à grand pas, une solution est-elle trouvée concernant ce point précis ? Si oui, quelle est-elle ?

Réponse :

Madame la Députée, effectivement, je peux vous indiquer que j’ai proposé jeudi dernier, le 15 décembre, au Gouvernement wallon de reconduire en 2017 l’ensemble des postes subsidiés dans le cadre du plan Habitat permanent. Cette proposition a été validée par le Gouvernement wallon, de sorte que tous les postes alloués en 2016 sont intégralement préservés en 2017.

Une réflexion plus globale sur la répartition des postes de travail HP sera menée au cours de l’année à venir à la lumière des orientations et priorités d’action qui seront dégagées, en confrontant aussi les propositions formulées par les parlementaires auxquels j’ai confié une mission exploratoire et les travaux des divers cabinets relatifs à la mise en œuvre des actions du tableau de bord HP.

Mme Morreale – Cela me permet de féliciter le ministre pour la décision qu’il a prise de reprolonger pour une année en attendant de pouvoir y voir plus clair. Pour ce qui me concerne, j’ai évolué dans une commune où 350 personnes vivaient en habitat permanent phase 1. C’est aussi en zone 1, en zone inondable. Nul doute qu’avec Mme Simonet, qui est dans la même commune, nous pourrons apporter notre pierre à l’édifice de ce rapport qui nous sera présenté pour lequel nous apporterons, si nécessaire, des éléments complémentaires, eu égard à cette expérience un peu particulière puisque l’on est situé en zone inondable.

 

 

 

Pont de Tilff : Début des travaux dans le courant 2017 !

Question orale destinée à Monsieur le Vice-Président et Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

Le dossier du Pont de Tilff est une saga qui remonte à plusieurs années maintenant.

Une solution a été trouvée il y a trois ans, en collaboration entre la Région et l’administration communale d’Esneux et un permis d’urbanisme a été délivré en mai dernier.

Lors d’une dernière question écrite à ce sujet, Monsieur le Ministre précisait que le cahier spécial des charges serait finalisé dans le courant du mois de novembre et que l’adjudication aurait lieu en cette fin d’année. Dès lors, pouvez-vous me préciser ces délais ? Le cahier des charges a-t-il été finalisé dans les temps ?

Avez-vous déjà une idée plus précise concernant le début des travaux ?

Réponse :

Madame la Députée, comme nous avons déjà pu l’aborder lors de différentes questions parlementaires, ce dossier fait l’objet d’une saga locale longue de plus de 10 ans, avec de multiples solutions mises sur la table. Mon prédécesseur, M. Di Antonio, a effectivement réussi à proposer, il y a trois ans, une solution de consensus, sous forme d’une esquisse qui a ensuite été étudiée avec attention par mon administration, en collaboration notamment avec les autorités esneutoises, pour aboutir à une demande et finalement à une délivrance de permis d’urbanisme en mai dernier, comme vous nous l’avez rappelé. Je salue et souscris évidemment aux propos que vous avez tenus à la mémoire de feu mon collaborateur qui a été le véritable artisan, effectivement, de cette solution. Actuellement, je rappelle que ce permis d’urbanisme fait toujours l’objet d’un recours, mais qui ne remet pas en cause l’avancement du dossier.

Pour ce qui est de l’adjudication, le cahier spécial des charges n’a pas encore pu être finalisé comme nous l’attendions et l’avions annoncé. En effet, le bureau d’études désigné pour la rédaction de celui-ci est occupé à intégrer les dernières remarques transmises notamment par Infrabel. La Direction des routes de Liège de mon administration a relancé le bureau d’études pour qu’il lui transmette au plus vite la version finale du cahier des charges afin de pouvoir procéder à la mise en adjudication des travaux. Pour rappel, ce dossier fera l’objet d’un marché conjoint entre les trois partenaires liés par une convention, à savoir la Wallonie, Infrabel et la Commune d’Esneux-Tilff. Quant au démarrage des travaux qui concerneront la création du nouveau pont-passerelle ainsi que sa connexion au réseau existant, la date de début de ceuxci est toujours prévue dans le courant de l’année 2017. La durée de ces travaux est d’environ deux ans. Connaissant l’importance de ce dossier, soyez assurée que je resterai attentif au bon déroulement, mais surtout encore plus au bon aboutissement de celui-ci.

 

Voyage à la mer

Une organisation du Conseil Consultatif des Aînés d’Esneux ! N’hésitez pas à contacter Michel Dubois (04/380.93.62)

Les porais présents au Carnaval!

Tous les groupes folkloriques de la commune seront réunis pour l’édition 2017 du carnaval de Tilff, et je m’en réjouis!

 

Toutes les infos sur le programme : ICI

http://esneux.blogs.sudinfo.be/archive/2017/01/24/les-porais-tilffois-de-retour-a-l-occasion-du-66eme-cortege-214194.html

Visite de terrain: projet “COFCUBES” à Amay!

Ce mardi matin, je me suis rendue à Amay pour découvrir le projet “COFCUBES”, développé par l’entreprise d’économie sociale le COF. En se basant sur le principe de réutilisation d’anciens conteneurs maritimes et la transformation en logements, bureaux ou salles de classe, cette entreprise fait figure de pionnière dans le domaine du logement alternatif wallon.

Très compétitifs en terme de qualité, d’isolation et de budget, ces modules intègrent de nombreuses solutions et avantages à court, moyen et long terme. La robustesse des composants (acier Corten) la longévité, le recyclage en fin de vie, la rapidité d’aménagement font de ce concept des atouts à exploiter. De plus, le COF est une entreprise d’économie sociale, qui forme des gens peu qualifiés. Un projet qui veut vraiment le coup!

Lorsqu’on connait les nombreuses difficultés qu’ont de plus en plus de citoyens à trouver un logement, ces modules apparaissent comme des solutions intéressantes, principalement comme alternative aux logements “traditionnels”.

Prochainement, le gouvernement wallon va se pencher sur une modification du plan Habitat Permanent dont l’objectif est notamment de favoriser la réinsertion, dans un logement décent, de personnes résidant en permanence dans un équipement à vocation touristique tel les campings. Ces containers aménagés me paraissent être une belle opportunité afin d’offrir un logement à de nombreuses personnes tout en leur permettant d’accéder à la propriété à moindre coût. Je vais donc interroger le Ministre du Logement sur cette question et étudier les possibilités qui s’offrent à nous.

 


 

 

Nouveau parking à Tilff!

Un nouveau parking va voir le jour à Tilff, à hauteur du château Brunsode, histoire d’améliorer le covoiturage dans la commune et la convivialité de l’endroit. Un bel atout pour les commerçants et les navetteurs !

 

Super nouvelle pour notre commune: le dernier conseil communal a lancé le cahier des charges pour le parking de covoiturage à Tilff, cofinancé par la province de Liege.

Alors que les travaux pour le nouveau pont de Tilff devrait commencer dans le courant du deuxième trimestre 2017, un nouveau parking de 84 places devrait voir le jour  à Tilff. Le conseil communal vient en effet de décider de lancer le cahier des charges en ce sens. Le budget – 210.000 euros au total – est d’ores et déjà prévu, la Province de Liège intervenant à hauteur de 100.000 euros dans le cadre de sa politique de soutien aux communes.

Un abri destiné aux voyageurs, des tables et des bancs compléteraient les emplacements de stationnements et amélioreraient également la convivialité de l’endroit. D’ici peu, Tilff bénéficiera donc d’un vrai parking de délestage à la sortie de l’autoroute et à proximité du nouveau pont dont les travaux de construction devraient débuter fin du premier trimestre 2017.

Journée multisports à Esneux !

Le vendredi 4 novembre, le service sport de la commune organise une JOURNEE MULTISPORTS au hall omnisports d’Esneux de 9h à 16h30 pour les enfants de 6 à 18 ans.

Au programme, il va y avoir du sport et encore du sport: Initiations d’escalade, tennis, karaté, hip-hop, badminton, hand-ball, randonnée, vovinam viet vo dao, parcours d’obstacles, jazz, tennis de table, krav maga et démonstration de break-dance. Les initiations seront réalisées par les clubs actifs sur la Commune !

L’occasion pour votre enfant de pouvoir essayer plusieurs disciplines, de rencontrer les clubs et de faire ensuite, s’il le désire, son choix. (J’en profite pour vous rappeler que l’opération « Chèque Sport » est lancée pour la saison 2016-17).

Les enfants seront pris en charge de 9h à 16h30 par une équipe dynamique ! Il sera toutefois nécessaire de prévoir pique-nique et collations, une tenue de sport adaptée pour l’intérieur et une tenue pour l’extérieur (rando et parcours d’obstacles).

L’activité est gratuite mais l’inscription est obligatoire et les places sont limitées. Ne tardez pas à vous inscrire !

 

N’hésitez pas à revenir vers moi pour plus d’infos !